Par Florentin Ndatewouo

Les débats n’ont pas eu lieu ce 09 février au Tribunal criminel spécial (Tcs) de Yaoundé, dans le cadre de l’affaire qui oppose l’Etat du Cameroun à Basile Atangana Kouna et compagnie. Le représentant du parquet général demande au tribunal de procéder au renvoi de la date d’audience. Cette requête est liée à  l’attente de la réponse de la chancellerie. Laquelle intervient suite à l’introduction par le représentant du parquet général, de  la requête en faveur de l’ordonnance de mainlevée cantonnée des comptes bancaires et le coffre-fort de Basile Atangana Kouna. A l’audience du 26 janvier de l’année en cours, l’avocat général a expliqué les bienfondés de cette mesure. Celle-ci permettra à l’Etat du Cameroun de recouvrer les fonds pour lesquels l’accusé Basile Atangana Kouna propose l’offre de restitution. La date du 5 mars prochain a été retenue pour la prochaine audience.

Outre Basile Atangana Kouna, nombre d’accusés comparaissent également dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de Jean William Sollo, Victor Stanislas Atangana, René Martin Mbida, Jean Parfait Koé, Jean Dieudonné Mah.