Par Florentin Ndatewouo

A la suite de l’arrestation le 13 septembre de année en cours de la journaliste #LyseDavinaNguili, suivie de sa détention pendant près d’une semaine à la #direction de la police judiciaire de Douala, la journaliste est mise en liberté sous caution. Ceci, après un interrogatoire devant le procureur près le Tribunal de grande instance du Wouri, dans la région du Littoral.

Dans le cadre du prolongement du traitement de l’actualité, nous explorons sur la page Facebook du site Legal237.info, le mot ou l’expression de la semaine. La liberté sous caution est l’expression en étude cette semaine. Regardez cette vidéo, vous êtes sous bonne escorte.