Le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique répond ainsi à la question relative à l’alourdissement de l’autorisation préalable dans la procédure de délivrance des titres miniers. Son homologue du secteur de l’Eau a été interrogé sur la problématique du déficit de production de l’énergie électrique dans la région du Nord Cameroun.

Par Florentin Ndatewouo

Les questions relatives aux secteurs des Mines et de l’Energie ont mobilisé l’attention de la représentation nationale dans la nuit du 4 au 5 décembre dernier. Ainsi, au cours des discussions générales tenues à l’hémicycle du Palais des Congrès de Yaoundé ce jour dans le cadre de l’examen et l’adoption du projet portant loi de Finances pour l’exercice 2021, l’honorable Rolande Ngo Issi, députée Pcrn interpelle le ministre des Mines, de l’industrie et du Développement technologique (Minmidt) sur:

-Les mécanismes à mettre en place par le gouvernement en vue de l’incitation du secteur privé dans sa politique de mise en place du Plan directeur d’industrialisation (Pdi);

-La question de l’alourdissement de l’autorisation préalable dans la procédure de délivrance des titres miniers par la présidence de la République.

En réaction à cet interpellation, Gabriel Dodo Ndocke rappel au sujet de l’autorisation préalable dans la procédure de délivrance des titres miniers par la présidence de la République, qu’il s’agit d’une question de nécessité “(…) d’être vigilant sur la question de la gestion minière qui emmène le président de la République en personne à en savoir un peu avant de laisser faire. Nous pensons que c’est une bonne chose.”

Gabriel Dodo Ndocke, ministre des Mines, de l’industrie et du Développement technologique, au terme des travaux devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale au Palais des Congrès de Yaoundé/30/11/2021.

Au cours des discussions générales, les élus de la chambre basse du parlement ont par ailleurs adressé nombre de préoccupations au ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee). L’honorable Zondol, député du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) attire l’attention du Minee sur le déficit de production de l’énergie électrique dans la partie septentrionale du Cameroun.

En outre, Gaston Eloundou Essomba est appelé à éclairer la lanterne de la représentation nationale sur problématique de l’interchangeabilité des bouteilles de gaz domestique.

Gaston Eloundou Essomba, Ministre de l’Eau et de l’Énergie, au terme des travaux devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale au Palais des Congrès de Yaoundé/01/12/2021.

Les ministres des travaux publics ; de l’Habitat et du développement urbain ont sacrifié au même rituel.