Alors que les camarades du SNJC étaient en train de célébrer la prestation de serment de son président comme membre de la commission nationale des droits de l’Homme du Cameroun, et en cette veille de célébration de la liberté de la presse et de la fête du travail, des équipes de la télévision Canal 2 International ont été victimes collatérales de rixe opposant des agents de la Commune de Yaoundé 5e et des conducteurs de moto taxi. Le cameraman de canal2, Bertrand Tsasse a été copieusement battu par les agents de la mairie. Sa caméra cassée et confisquée par les mêmes agents qui lui ont promis la mort, ainsi qu aux autres membres de l’equipe, chauffeur et journalistes. Ils n’ont été mis hors de tout danger plus tard par la police qui campait autour de la mairie. Joint au téléphone, le maire Augustin Mballa s’est contenté de dire que les équipes de télévision n’avaient pas à se retrouver là et orienter les camarades de notre syndicat au commissariat de sécurité publique.
Le SNJC condamne cette barbarie inexplicable et appelle les journalistes à se tenir prêt pour le mot d’ordre qui sera incessamment lancé afin que cesse définitivement des voies de fait sur les hommes de médias.

Pour le BEN du SNJC
Le Secrétaire National à la communication et aux alertes Charles NGAH NFORGANG