Par Florentin Ndatewouo

Faire une revue objective sur le  terrain des programmes en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, et associer les jeunes à cette évaluation et de procéder à leur réforme.” Ainsi, débute le chapelet des revendications des députés jeunes à l’endroit des membres du gouvernement. Au cours de la 4 ème édition du parlement jeunesse tenue hier 09 février au Palais des Congrès de Yaoundé, les 180 députés jeunes nouvellement élus ont élaboré un ensemble de recommandations. Au rang de celles-ci, figure la gratuité d’accès des jeunes aux centres de formation professionnels publics. Ceci, afin de “favoriser l’accès à l’auto-emploi de jeunes”. Dans cette dynamique, les élus de la nation demandent aux membres du gouvernement d’ “Adosser à toutes les écoles de formations et institutions universitaires les techniciens et ingénieurs des mécanismes d’accompagnement à leurs sorties, de création et de financement de leurs entreprises”. A cela s’ajoute la création d’une banque de jeunes promoteurs d’entreprises de moins de 35 ans,  “(…) avec des crédits zéro, à défaut de mettre en place une ligne de crédit spécifique au développement jeune, ou un fond”.

Les recommandations sont précédées d’une séances de questions orales. Les députés jeunes ont interpellé des ministres sur nombre de problématiques, à savoir:

-L’emploi jeune;

-L’insécurité en milieu scolaire;

-Les violences faites aux femmes et enfants dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest;

La recrudescence des propos haineux sur les réseaux sociaux;

-Les mesures prises par le gouvernement pour développer le secteur des petites et moyens entreprises.

Achille Bassilekin III, ministre des petites et moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, Yaoundé/09/02/2021.

Placé sous le thème “L’engagement volontaire des jeunes pour la promotion de la paix et du développement durable”, la 4ème édition du parlement jeunesse a été l’occasion pour l’honorable Hilarion Etong, premier vice-président de l’Assemblée nationale, d’interpeller les députés jeunes sur leurs missions auprès de leurs congénères.

Honorable Fonkwa Kaka, député jeune de l’arrondissement de Mbouda, département des Bamboutos, région de l’Ouest au terme de la 4ème édition du parlement jeunesse tenu au Palais des Congrès de Yaoundé/09/02/2021.