Par Florentin Ndatewouo

L’une des priorités de la politique économique du Cameroun dans les prochains jours consiste en la consolidation des activités visant à transformer structurellement l’économie nationale. Le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) a défendu ce 29 novembre l’enveloppe allouée à son département ministériel. Devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, Alamine Ousmane Mey est revenu sur la question de la politique de l’import-substitution, prévue par le projet portant loi de Finances 2021. A la sortie des travaux, le Minepat indique l’option du gouvernement pour l’accélération du processus de décentralisation. Ainsi, le Ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire prévoit travailler de concert avec les acteurs locaux, à la mise en place des plans communaux, régionaux de développement. Le développement du secteur économique intègre également le secteur privé. A cet effet, Alamine Ousmane Mey envisage des mesures visant à encourager ledit secteur à la création des richesses, de par la création des entreprises.

Alamine Ousman Mey, ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, à la sortie des travaux de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale au palais des congrès de Yaoundé/29/11/2020.