Dans son discours prononcé à l’occasion de la cérémonie de clôture de la session du mois de juin, le président de la chambre basse du parlement a rappelé l’importance de la valorisation de la pharmacie traditionnelle. Il a par ailleurs présenté la contribution à hauteur de 100 millions Fcfa par les élus de la nation, au fond de solidarité initié dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Par Florentin Ndatewouo

Discours de clôture prononcé par Cavaye Yeguié Djibril, Pan, à la salle tripartite du palais des congrès Yaoundé/09/07/2020.

07 projets de loi ont été examinés et adoptés à l’Assemblée nationale au cours de la session parlementaire du mois de juin. Parmi ces projets, on relève le projet de loi portant ratification de l’ordonnance du 3 juin modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 24 décembre 2019 portant loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2020.

Dans son discours prononcé ce 09 juillet à l’occasion de la cérémonie de clôture de la session du mois de juin, le président de l’Assemblée nationale (Pan) souligne que ce projet de loi ” a permis de grever certains pans de la loi de finances initiale, afin de mettre en place des budgets d’urgence dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid-19. De 4951,7 milliards Fcfa le budget a subi une baisse de 542,7 milliards Fcfa, ramenant l’enveloppe prévisionnelle à 4409Fcfa”, observe Cavaye Yeguié Djibril.

Par ailleurs, la représentation nationale a, en dépit des contestations en provenance des acteurs du monde culturel, adopté le projet de loi régissant les associations artistiques et culturelles au Cameroun, ainsi que celui modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 19 décembre 1990 relative à la liberté des associations. Cavaye Yeguié Djibril rappelle que” dans sa forme initiale, cette loi ne prévoyait nullement les associations artistiques et culturelles. C’est chose faite. Il fallait par la suite légiférer sur ce secteur en particulier… Dorénavant, ces associations devront bénéficier d’un mode de gestion spécifique.”

“(…) Il me semble opportun d’intégrer les solutions endogènes dans ce processus. C’est l’occasion pour moi d’en appeler à l’appui du gouvernement afin de promouvoir l’entrepreneuriat privé des nationaux dans tous les domaines. Les opérateurs doivent envisager eux-mêmes, autant que possible, l’option des partenariats”

La session parlementaire du mois de juin a également été marquée par des activités extraparlementaires. Dans cette dynamique, une séance plénière sur la valorisation de la médecine traditionnelle a été organisée par la chambre basse du parlement. Celle-ci a permis d’examiner les voies permettant d’améliorer l’offre sanitaire nationale.“(…) Il me semble opportun d’intégrer les solutions endogènes dans ce processus. C’est l’occasion pour moi d’en appeler à l’appui du gouvernement afin de promouvoir l’entrepreneuriat privé des nationaux dans tous les domaines. Les opérateurs doivent envisager eux-mêmes, autant que possible, l’option des partenariats”, exhorte le Pan.

Le president de l’Assemblée nationale annonce la contribution des députés à hauteur de 100 millions Fcfa au fond de solidarité lancé par le président de la République, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid-19. La session parlementaire ordinaire qui achève ce 09 juillet a débuté le 10 juin dernier.