Par Florentin Ndatewouo

William Sollo, ancien directeur général de la CAMWATER, présent à l’audience au Tcs Yaoundé/08/07/2020.

L’opportunité de marquer un temps d’arrêt ce 08 juillet s’est présentée devant le Tribunal criminel spécial (Tcs). Ceci, à l’effet de clarifier des malentendus survenus dans le cadre du procès qui oppose la CAMEROON UTILITIES CORPORATION (CAMWATER) à Jean Sollo William. Au cours de l’audience, Me Pierre Essomba Tsoungui, avocat de l’ancien directeur général de la CAMWATER a attiré l’attention du tribunal sur les dangers auxquels est exposé son client. Ce dernier estime que Jean Sollo William pourrait être condamné doublement pour les mêmes faits.

Me Pierre Essomba Tsoungui, parle de l’objet de la demande formulée à l’adresse du tribunal Yaoundé/08/07/2020.

Prenant la parole à la demande du président du tribunal, l’avocat général note que” La demande a été présentée devant vous de manière tellement subtile que le ministère public souhaiterait que le président puisse prendre le temps de les analyser avant de se prononcer.” A la demande du ministère public, l’audience est renvoyée au 18 août prochain.

Nombre de personnes sont également impliquées dans le cadre de cette affaire, notamment Basile Atangana Kouna. Le renvoi au terme de l’audience du 23 juin dernier a été motivé par la présentation ce 8 juillet de la liste des témoins de accusé.