Florentin Ndatewouo

Amadou Vamoulke, ex-directeur général de la CRTV, accusé de détournement de biens publics est attendu au Tcs à Yaoundé 07/07/2020.

Urbain Olenguena Awono comparaît ce mardi 7 juillet. Au Tribunal criminel spécial de Yaoundé, l’ancien ministre de la santé publique est appelé à répondre des faits de détournement de biens publics (Dbp).

Les mêmes faits sont reprochés à l’ancien directeur général de la CAMEROON RADIO TÉLÉVISION (CRTV). Lors de l’audience du 26 mai dernier, Me Alice Nkom, avocate de Amadou Vamoulke avait plaidé pour la mise en liberté provisoire de son client. “Nous demandons qu’il soit mis en liberté provisoire, parce qu’aujourd’hui on a un argument de poids. C’est-à-dire qu’il y a ce monsieur coronavirus qui sévit là-bas en prison. Il y a déjà des morts. Et les mesures barrières sont impossibles dans des prisons qui sont déjà surpeuplées. Tout le monde le sait. Ils sont dix dans sa cellule. Dix ! Dans des cellules de 20 m² ! Comment pouvez-vous pratiquer la distanciation ? »

Amadou Vamoulke, se présentera de nouveau devant la barre en compagnie des sieurs Mbiaga Jean Pierre, Belinga Gabriel, Abel Gara, dames Ngamva Lucie, Zugambom Vishiti Christiane. Ces derniers sont accusés des faits de complicité de Dbp.