L’élection du nouvel édile promet une  guerre des titans qui oppose Nicky Love Fotso Maptue, fille du défunt milliardaire, Emmanuel Chatué, patron de la chaine de télévision Canal 2 internationale, et David Kengne.
Les deux premiers candidats s’investissent notamment sur le plan humanitaire pour bâtir leur capital sympathique auprès des électeurs.
Par Florentin Ndatewouo

Emmanuel Chatue, Pdg de la chaine Canal 2

Love Maptue Fotso, 1er adjoint au maire

David Kengne

 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’avenir de la commune de Pète à Bandjoun dans la région de l’Ouest se joue ce lundi 11 mai. Il est prévue ce jour, l’élection du nouveau maire de la municipalité, suite au décès le 24 mars en France de l’ancien, Victor Fotso. L’article 205 (1) de loi du 24 décembre 2019, portant Code générale des collectivités territoriales décentralisées (Cgctd), dispose : « En cas de décès, de démission ou de révocation du maire ou d’un adjoint au maire, le Conseil municipal est convoqué pour élire un nouveau maire ou un adjoint au maire, dans les soixante (60) jours qui suivent le décès, la démission ou la révocation. » Par ailleurs, l’alinéa 2 du même article ajoute: « L’intérim est assuré pendant le délai prévu à l’alinéa 1 ci-dessus par un adjoint au maire, suivant l’ordre de préséance ou, à défaut, par l’un des cinq (05) conseillers les plus âgés, désigné par le Conseil municipal. »
A la mairie de Pète, l’intérim est assuré par Nicky Love Maptué Fotso. Candidate à la succession de son père, Nicky Love Maptué Fotso a occupé avant la disparition de ce dernier le poste de 1er adjoint au maire. A ce titre, celle qui se fait appeler « fille à papa » par ses détracteurs, bénéficiait de la gestion des affaires administratives de la mairie. La signature des documents revenait cependant à son père.
La connaissance des dossiers qu’elle aurait capitalisée pendant cette gestion, ainsi que le capital sympathique qu’elle s’est bâtie depuis le 16 octobre 2013, date de son entrée au sein de cette commune en qualité d’élu local, sont des atouts qui plaident en sa faveur. Un capital sympathique entretenu ces derniers temps avec une assistance sociale au personnel médical de Bandjoun. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, Nicky Love Maptue Fotso a déboursé un montant de 50 millions Fcfa à destination ce corps de métier.

Concurrence
Dans le domaine humanitaire, il ne ménage aucun effort pour apporter l’assistance aux couches sociales défavorisées. C’est du moins ce qui se dégage des récents comptes rendus présentés sur sa chaine de télévision Canal 2 internationale. A travers la fondation Canal 2, Emmanuel Chatué, a fourni des denrées alimentaires aux musulmans installés à Bandjoun, à l’effet de permettre aux récipiendaires de poursuivre le jeune du ramadan dans des conditions favorables. Ladite fondation procède également à l’organisation des cérémonies d’arbre de noël dans les orphelinats.
Candidat à la mairie de Bandjoun, le président directeur de Canal 2 international se présente comme « un homme d’action pour une commune ambitieuse et modérée ». Dans son manifeste de campagne, il fait savoir aux conseillers municipaux, élites, et populations que « le défi à relever est à la fois grand et exaltant. Seul, je ne pourrais rien. C’est pourquoi, je fais appel à vous tous afin que nous unissions nos efforts pour atteindre ce noble objectif. »
David Kengne lorgne lui aussi le fauteuil du défunt milliardaire Victor Fotso. Dans sa profession de foi, il prône le rassemblement « rassemblons nos forces pour Bandjoun. »
Les modalités liées à l’élection du maire sont régis par l’article 200 (1) du Cgctd. « Le Maire est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux (02) tours. L’élection est acquise au premier tour à la majorité absolue des suffrages exprimés. Lorsqu’une majorité absolue n’est pas obtenue à l’issue du premier tour, il est organisé un deuxième tour. Le candidat ayant obtenu la majorité relative des voix est alors proclamé élu. En cas d’égalité, l’élection est acquise au plus âgé des candidats. »

D’après des indiscrétions, les tractations ont débuté hier 10 mai entre les différentes parties prenantes. Ceci dans le but de trouver un terrain d’entente sur le choix à opérer comme il est de coutume au sein du Rdpc, avant la tenue de l’élection ce jour. De plus, des informations non confirmées présentent Nicky Love Fotso Maptue comme la candidate ayant bénéficié de l’investiture du parti Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), et à ce titre la donne vainqueur. Toutefois, la bataille pour la succession de Victor Fotso s’annonce rude.